Sport : le CAF c’est quoi?

Sport - CAF : cuisses abdos fessiers

On m’a souvent posé la question donc je me suis dit que ça valait le coup de vous faire un petit topo sur le CAF. Ce sport nous rappelle plus les allocations familiales qu’une pratique sportive, on est d’accord ! Ayant fréquenté (plus ou moins régulièrement n’est-ce pas) une (plusieurs même!) salle de sport durant quelques années, je n’ai pas pu y échapper. C’est d’ailleurs un cours de sport que j’ai (jusqu’à présent du moins) décidé de ne pas suivre… À chaque rentrée j’essayais mais j’abandonnais toujours (ce qui est loin d’être une tare hein ! Rappelez-vous ce que l’on vous disait dans l’article sur le TBC !). J’ai révisé mon jugement et je vais vous expliquer pourquoi !

Le CAF, c’est quoi ?

Non, on ne parle pas ici de « Caisses d’Allocations Familiales » mais bien d’une pratique sportive. Le CAF c’est un cours (souvent collectif d’ailleurs) de Cuisses Abdos Fessiers. Vous l’aurez compris, ça vous permet de travailler tous les bas du corps et les abdos en prime. C’est du renforcement musculaire donc ça pique un peu mais c’est, je dois bien l’avouer, très efficace.

C’est un sport efficace OK. Mais c’est dur non ?

Je ne vais pas vous mentir : oui, c’est difficile. Difficile dans le sens où l’effort est quand même intense : on travaille les muscles en profondeur. Durant des années et des années j’ai boycotté ce genre de cours. Je ne suis pas pour la torture et encore moins quand elle est collective (MDR). Puis j’ai commencé le Top Body Challenge et je me suis rendue compte que finalement, c’était pas si terrible que ça. Ça fait mal sur le moment (normal : ça travaille) mais c’est finalement du dépassement de soi. On a l’impression de ne plus en pouvoir et on se dit « vas-y, lâches rien, tu PEUX y arriver ». Quand on y arrive, on y trouve pas mal de satisfaction et franchement : ça booste. Aujourd’hui, je trouve du plaisir à faire ce genre de cours, c’est dingue non ? Le « c’est un sport pour les masos » a remplacé un « c’était sympa ce cours ! ».

Non je n’essaye pas de vous convertir à ce sport !

On ne vous le dira jamais assez : choisissez un sport qui vous convient à VOUS ! Il m’est arrivé de faire tel ou tel sport parce que c’était à la mode. Par expérience, on ne tient pas longtemps si on le fait JUSTE pour ça. Un sport qui ne vous plait pas ne vous motivera pas à vous bouger et quand on parle de sport on parle aussi de danse, d’équitation ou même encore de bowling ! On est là uniquement pour dépenser des calories ou pour kiffer ? 😉 L’essentiel c’est de vous bouger les fesses pour être bien dans votre corps et dans votre tête.

Comment et pourquoi j’ai changé d’avis sur ce sport ?

J’apprécie finalement les cours de renforcement musculaire aujourd’hui mais ça m’a pris des années ! Vous pouvez compter au moins 5 ans… si je compte bien (ce qui n’est pas gagné ! lol) C’est aussi mon mode de vie qui a provoqué ce changement : je n’ai plus forcément le temps de faire du sport en rentrant chez moi le soir (entre le blog et le reste, c’est difficile de tout concilier). Du coup, j’ai regardé ce que je pouvais faire entre midi et deux (j’ai la chance d’être dans une boite qui propose plein d’activités) et mon choix s’est porté sur le cours de CAF + un autre cours de cardio et renforcement musculaire pour bien me défouler. À cela s’ajoute (quand c’est possible) une sortie piscine ou running ce qui est déjà énorme pour la non sportive que j’étais.

Je pourrai me dire « Je ne fais que 3 séances de sport par semaine alors que untel en fait 5… C’est pas assez ! » mais ce choix me convient bien. Ce programme a trouvé sa place dans MON planning de ministre et convient à MON rythme de vie. Peut-être qu’untel a beaucoup de temps libre ou qu’elle a besoin et envie de faire du sport tous les jours ? Peut-être qu’elle a un travail qui lui permet aussi d’avoir plus de temps libre ? Untel (aussi gentille soit-elle, je n’en douta pas haha)… c’est untel ! Souvenez-vous de ce que vous disais vos parents « Je m’en fiche des autres, l’important c’est toi ! Si untel saute d’un pont tu sautes aussi ?!». OK, vous entendiez souvent ça dans un autre contexte (lorsque vous n’aviez pas été très sympa pas vrai !) mais ça s’applique à une vie entière. Adaptez vos activités sportives à VOTRE planning, à VOTRE vie. Vous ne pouvez faire qu’une seule séance de sport par semaine ? Il vaut mieux une séance que rien du tout ! Qu’importe tant que vous bougez un minimum et que vous vous sentez bien. 🙂 Soyez-vous-même, appréciez ce que vous faites et vous trouverez le chemin du bonheur si ce n’est pas déjà fait.

Source de l’image : exerciceabdo.fr

Laisser un commentaire